Je ne suis pas un héros
        1980 (D. Balavoine)


        Des coups de poings dans l'âme
        Le froid de la lame qui court
        Chaque jour me pousse un peu plus vers la fin
        Quand je monte sur scène
        Comme on prend le dernier train

        Même les soirs de drame
        Et il faut trouver la flamme qu'il faut
        Pour toucher les femmes qui me tendent les mains
        Qui me crient qu'elles m'aiment
        Et dont je ne sais rien

        C'est pour ça qu'aujourd'hui je suis fatigué
        C'est pour ça qu'aujourd'hui je voudrais crier

        Je n'suis pas un héros
        Mes faux pas me collent à la peau
        Je n'suis pas un héros
        Faut pas croire ce que disent les journaux
        Je n'suis pas un héros - un héros

        Et quand les cris de femmes
        S'accrochent à mes larmes, je sais
        Que c'est pour m'aider à porter tous mes chagrins
        Je me dis qu'elles rêvent
        Mais qu'ça leur fait du bien

        A coups de poings dans l'âme
        J'ai trouvé la flamme qu'il faut
        Pour mourir célèbre il ne faut rien emporter
        Que ce que les autres n'ont pas voulu garder

        C'est pour ça qu'aujourd'hui je suis fatigué
        C'est pour ça qu'aujourd'hui je voudrais crier

        Je n'suis pas un héros
        Mes faux pas me collent à la peau
        Je n'suis pas un héros
        Faut pas croire ce que disent les journaux
        Je n'suis pas un héros - un héros

        Je n'suis pas un héros
        Mes faux pas me collent à la peau
        Je n'suis pas un héros
        Faut pas croire ce que disent les journaux
        Je n'suis pas un héros - un héros



Retour